13 avril 2008

La CUB souhaite l'abandon du CAB !

Dans le cadre d'un accord gauche-droite sur la gestion du la Communauté Urbaine de Bordeaux, V. Feltesse et A. Juppé ont scellé ce vendredi l'avenir de pas mal de dossiers concernant l'aggomération. Conformément à son programme de campagne (ont le lui avait rappelé il y a peu !), le Maire de Bordeaux a donc demandé que la CUB abandonne le contournement autoroutier au profit du ferroviaire. C'est donc chose faite et la CUB devient la première institution à demander officiellement l'abandon du projet ! Ca nous change !

Bien sûr, on peut voir le verre à moitié vide ou moitié plein, c'est selon. Pour ma part, je pense que c'est une excellente nouvelle ... même si j'aurai préféré que ce soit le Préfet qui adopte cette position ! Cependant, cette déclaration va mettre la pression sur les deux gros soutiens politiques du projet, à savoir MM Madrelle ou Rousset. En effet, ils auront de plus en plus de mal à défendre le CAB comme solution aux problèmes des bordelais ... contre la position de l'institution qui les représente. En plus d'avoir étudié les questions d'émission de GES, la CUB a dû enfin les conclusions de la DRE arguant de l'inutilité du projet pour décongestionner la rocade. Ne boudons pas notre plaisir et voyons le verre à moitié plein.

Une autre théorie sur ce "revirement" (V Feltesse avait déjà lâché le projet, et ce bien plus clairement que ses amis politiques) peut cependant être avancée : l'abandon du CAB serait une monnaie d'échange contre un soutien unanime à la réalisation de l'A65, la lettre commune des tous les élus et grands élus d'Aquitaine en témoignerait.
Vu les problèmes concernant cette autoroute, ils se peut qu'au final il n'y ait ni l'un, ni l'autre ! Mais là, c'est plutôt le verre plein à raz bord !

Le texte de la CUB : la CUB réaffirme son souci et sa vigilance pour que le trafic de transit de marchandises soit réorienté afin de ne pas devenir une nuisance insupportable pour les habitants. C’est pour faciliter ce transfert modal qu’elle demande que l’étude du grand contournement ferroviaire soit réalisée dans le cadre des projets du Grenelle de l’Environnement, que le projet de grand contournement routier soit abandonné et que l’exploitation de la rocade privilégie le covoiturage et les transports collectifs.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Vincent Feltesse, poulain d'Alain Rousset, devrait entraîner ce dernier à s'opposer au CAB.

Cela ne fait aucun doute, que le candidat écologiste, à la Mairie de Bordeaux, aux côtés de Pierre Hurmic, se prononcera, lui aussi, opposé au CAB.

Restera à convaincre, ensuite, le dernier : le papy !

Anonyme a dit…

il est surprenant que le texte de la CUB ne fasse aucune allusion à la mise à 2x3voies de la rocade sur la totalité de son parcours avec vitesse limitée à 80 pour les P.L.

Thomas Lugagne a dit…

le convaincre va être difficile, mais le faire changer d'avis sera plus simple !

Thomas Lugagne a dit…

le texte de la CUB prévoit effectivement un passage de la rocade à 2x3 voies, mais rien sur les PL à 80km/h. par contre, il y a une référence au covoiturage après élargissement.
je n'avais pas mis tous le texte pour ne pas faire un message trop long ...

Anonyme a dit…

Il serait bien dans ce blog, que ceux qui s'expriment indiquent leur lieu de résidence, afin de mieux comprendre ce qui se cache derrière chacun de leurs propos. Si je comprends bien , un contournement ferroviaire à l'Est du département est "intelligent" pour reprendre votre analyse. Pensez 2 minutes aux conséquences que ce projet va également occasionner à l'Est, sur le plan écologique, patrimonial , urbain, tout comme l'aurait été le projet à l'Ouest. Le ferroutage semble vous arranger, mais c'est surtout le fait qu'il concerne maintenant l'Est du département... D'accord, contre le CAB , mais à L'Est comme à l'Ouest, ainsi que prendre conscience qu'un contournement ferroviaire ne sera pas sans conséquence pour les habitants du département.


Futur habitant de Langoiran.

Thomas Lugagne a dit…

un contournement ferroviaire ne peut être comparé à une autoroute pour camions. cependant, il est évident qu'il n'est pas exempt de nuisance. Par contre, je ne sait rien à ce jour sur un tracé Est pour un tel projet. Par contre, ce que je sais, c'est que tous le bazard qu'on a mis va obliger à un changement de méthode : c'est là que la protection des habitant éventuellement impactés.
Si vous avez des informations, n'hésitez pas à les transmettre.

Idéal du Jurançon a dit…

Que voulez-vous, on veut toujours des autoroutes pour sauver la planète.

Anonyme a dit…

Avons nous des nouvelles ??