05 décembre 2008

Pour le Préfet Idrac, "pas de jurisprudence" mais "pas de contournement" non plus.

Suite à la décision de la CAA de valider la procédure de débat public (voir article précédent), Francis Idrac, préfet de Région, a annoncé sur France3 que l'objectif n°1 devenait (enfin !) la mise à 2x3 voies de la rocade de Bordeaux.

Il a d'abord justifié la décision de la CAA en invoquant le risque jurisprudentiel de la décision du Tribunal Administratif au niveau de tous les débats public présents et avenir. Bien évidemment, les associations ne partagent pas cet avis et comptent bien continuer le combat juridique en utilisant tous les moyens juridiques possibles (Conseil d'Etat, Cour Européenne de Justice).

Le préfet a ensuite réaffirmé que le CAB était bien définitivement abandonné, au grand damn des pro-CAB qui se sont récemment illustrés par de nombreuse sorties visant à relancer le projet, et à mon sens principalement orchestrées en sous-main par le président du Conseil Général, M. Philippe Madrelle (voir analyse article précédent).

L'urgence est donc aujourd'hui, d'après lui, la mise à 2x3 voies de la rocade (on aurait dpu évidemment commencer par là ...) mais le financement coince. Le Préfet a pourtant ajouté que l'Etat était prêt à augmenter significativement sa participation aux travaux à hauteur de 60% des 230 millions d'euros prévus (le CAB, c'était près de 2 milliards !!) pour un élargissement de la sorie 10 à 16, le reste demeurant à la charge des collectivités locales ... qui évidemment traînent les pieds ! Et d'ajouter que sans réponse rapide de leur part, l'Etat renoncerait à financer l'élargissement, mettant ainsi la pression est donc sur la Région et la CUB (il suggère d'exempter le Département du financement) qui vont avoir maintenant du mal à se défiler ! Pourtant, la Région ne l'entendrait pas de cette oreille, renvoyant sur l'Etat la compétence exclusive des rocades ... et de leur financement.
Ca va peut-être les obliger à faire des propositions sur les transports collectifs locaux ! L'arroseur arrosé ?

2 commentaires:

Dominique a dit…

Je reste quand même perplexe, notamment face aux grands projets que pourraient susciter des actions de relance économiques telles qu'elles sont menées aux USA. En période de crise, le grenelle et l'écologie seront sacrifiées sans état d'ame si besoin.
J'espère avoir tort
Dominique

Thomas Lugagne a dit…

en fait oui et non. Il nous a été confirmé que le CAB était mort et qu'aucune nouvelle autoroute ne serait construite (hors A65). Cependant, dans le but de relancer l'économie, le premier ministre a effectivement annoncé que certains projets routiers seraient accélérés : la mise à 2x3 voies de l'A63 chez nous ... et le contournement autoroutier de Strasbourg "utile pour les déplacements locaux" (sic). Donc, pas de CAB, mais quand même des projets peu compatibles avec le Grenelle ...
A suivre donc de près