20 janvier 2009

les "acteurs économiques" convoquent la presse pour relancer le CAB.

Sous le titre raccoleur "Désengorger Bordeaux", le "monde économique" va convoquer la presse pour évoquer "l'urgence d'infrastuctures dans notre Département" ce Lundi 26 janvier, à 10H45 à l'hôtel Burdigala rue G. Bonnac. La relance du contournement s'organise plus fort que jamais.
Ce point presse est organisé par : la CCI de Bordeaux, le MEDEF gironde (voir article précédent), la CGPME gironde, la chambre des métiers, l'UIMM, la Fédération Française du Bâtiment, le syndicat régional de l'industrie routière et TLF Aquitaine. Pas moins !!
Pour ceux qui ne la connaissent pas, TLF Aquitaine est division régionale de la fédération des entreprises de transport et de logistique de France, qui se déclare pro-CAB et pro-terminal méthanier du verdon pour notamment, et sans rire, "favoriser le développement touristique du Médoc" ! Tout un programme donc.

Evidemment, l'abandon "criminel" du contournement sera au coeur de la complainte de cet aréopage de joyeux écologistes (je cite : "notre agglomération ne pourra s’affranchir d’infrastructures structurantes nécessaires au développement du territoire au risque d’hypothéquer son avenir économique et écologique. " !!). Il ne manqueront pas de ressasser leurs thèmes favoris en insistant en plus sur l'aspect relance économique par les Grands Travaux. Et je vous parie que la problématique des transports péri-urbain, pourtant pointée par la DRE, ne sera aucunement abordée ! Une méga-autoroute sinon rien !!

Il serait donc bien que chacun se préparer à la remobilisation car tout se joue actuellement en coulisse, et tout est très bien orchestré. Ca risque de nous retomber sur la tête plus vite qu'on ne le pense. Le Président le de la CUB (vous savez, celui qui déclare avoir consciemment enfumé les électeurs - voir article précédent) l'a bient dit : "pas d'élections en vue" ...

Alors, dans un premier temps, si certains d'entre vous peuvent se rendre sur place et tenter de partciper (pas gagné ...) à cette matinée lobbying, ce serait super. Bien sûr, l'horaire n'est pas propice à la mobilisation, mais on ne sait jamais !
Dans tous les cas, le projet est abandonné ... mais pas par tout le monde.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Sur FR3 Aquitaine, récemment, j'ai entendu le PDG des transports MENDY annoncer que, si la N10 devenait payante, dans les Landes, ses camions changeraient d'itinéraire, et passeraient par...Mont de Marsan.

Ce n'est donc pas lui qui empruntera le CAB !

Et la conjoncture économique n'incitera pas ses collègues à payer pour passer sur ce CAB !

Au final, c'est le contribuable qui devra rembourser, comme pour l'A65 !!!

Jean-Pierre Lafon a dit…

Bonjour Thomas. Bravo pour cette vigilance. Voici mon commentaire sur le blog "Macau autrement".
Merci aussi pour votre soutien dans mon combat perdu pour les vestiges gallo romains de Macau.

"Autre combat à mener... la lutte contre le grand contournement que les édiles girondins, et notamment PS, nous resservent (plus d'élection en vue...)
Allez voir le blog de Thomas Lugagne, qui est toujours resté lucide et vigilant.

http://bordeaux-incontournable.blogspot.com/

Pour Macau, aucun souci. Notre nouveau maire, qui a lutté d'arrache pied avec tous les riverains du bord de l'eau (et avec raison...) contre ce pont qui devait passer près de chez eux (et de chez nous), reprendra le flambeau anti contournement ! M. Lalanne aussi, j'en suis sûr !
Même si cela doit déplaire aux pontes du PD girondin et du Conseil Général, la défense de notre commune et de l'écologie passant avant toutes considérations personnelles. Voilà une occasion de nous retrouver tous: pas de grand contournement, ni à Macau, ni ailleurs !
Peut-être les A. Nomime, macaudais surpris, interloqué, qui redoute ou s'interroge oseront-ils se nommer et agir avec Thomas Lugagne et Stéphanne Saubusse ?
NON au grand contournement !"
Jean Pierre Lafon

Françoise bonne a dit…

Est-ce possible de se rendre à cette réunion sans faire partie de la presse. Je pourrais y aller mais si pour nous militants anti la porte est close ?

Thomas Lugagne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Thomas Lugagne a dit…

bonjour françoise
malheureusement, nous n'avons strictement aucune garantie sur la possibilité de rentrer ...
mais qui ne tente rien ...
Si vous pouvez (je suis conscient que cela peu être frustrant de bloquer sa matinée pour rien), tentez quand même le coup. Si cependant, on vous refuse l'entrée, vous pouvez alpaguer la presse en disant qu'il faut un avis contraire et incitez fortement la presse à prendre contact avec nous pour écrire un papier objectf et contradictoire ...

Thomas Lugagne a dit…

les transporteurs refusent de payer pour le transit nord-sud ... élémentaire mon cher Watson ! Malheureusement, le "monde économique" n'a pas votre perspicacité !!
Et c'est bien dommage car, quand il faudra passer à la caisse, les pro-autoroutes ne seront plus si prompt à convoquer la presse !

Anonyme a dit…

test