19 septembre 2007

Un barreau routier reliant A10 et A89 ?

Dans son édition Médoc du 17 septembre, le journal Sud-Ouest rapporte les récents propos d'Yves Ratel, le Président de la CCI de Libourne, au sujet des infrastructures routière à l'Est de Bordeaux. Je vous mets l'intégralité de ce petit article :
Le Psdt de la CCI de Libourne persiste dans sa volonté de faire admettre la nécessité d'un barreau routier reliant les autoroutes A10 et A89. "Et cela n'est pas lié à la question du grand contournement de bordeaux" dit-il. "Avec l'achèvement de l'A89, ce sont 15 000 véhicules par jour qui déboucheront à Artigues d'ici quelques années. Ce barreau, utile au désenclavement du libournais, est nécessaire si on ne veut pas un engorgement à l'arrivée sur Bordeaux". Mais jusque là, en dehors du libournais, il n'a pas vraiment trouvé d'alliés pour défendre cette idée.

A noter que le député Garreau avait déjà fait en 2006 la demande d'un barreau Nord pour les mêmes raisons ... tout en prenant lui aussi soin de ne pas remettre en question le projet de contournement ouest.

Pourtant, devant l'acharnement de certains à vouloir un projet de CAB aussi titanesque qu'inutile, la question des barreaux mériterait à mon avis d'être remise sur le devant de la scène.
Elle avait été soulevée par la DDE de Gironde avant le lancement du projet de CAB, mais le Conseil Général de la Gironde et la Région n'ont pas souhaité retenir cette solution bien plus légère et, si on y regarde à deux fois, bien plus pertinente au regard du positionnement des autoroutes existantes et (malheureusement) à venir : A10, A89, A65 et A63. Si c'est le trafic camion que l'on veut "sortir" de la rocade (pour toutes les bonnes ou mauvaises raisons avancées), l'idée est sûrement plus efficace et permettrait l'économie d'ouvrages pharaoniques ...

Il n'est à mon avis pas envisageable que cette question n'ait pas pu être davantage mise à l'étude ... sauf à penser à un oubli délibéré dans un montage prémédité ! Devant l'echec annoncé du contournement Ouest, on proposera inévitablement de "résoudre" le problème (mais pas les dégats !!) par un contournement autoroutier Est également payant ... formant ainsi et comme par hasard une ensemble complet (les cartes du projet complet sont consultables depuis longtemps !) au coût stratosphérique, et ce dans tous les sens du terme.

Une grande couronne ! comme sur Paris ! Un rêve d'homme politique souhaitant laisser une (grosse) trace indélébile dans toute une région ?

5 commentaires:

Oncle Sam a dit…

Sur le Sud-Ouest du 10 septembre, édition Dordogne, dans un article ayant pour titre "On doit pouvoir éviter Bordeaux", il était question du doublement de la RN 21...

Un passage a attiré mon attention : "...MAIS DEPLORE LES BLOCAGES DU COTE DU CONSEIL REGIONAL QUI DEFEND TOUJOURS LE CONTOURNEMENT OUEST DE BORDEAUX"...

L'état à fait appel de la décision du Tribunal Administratif, le voilà soutenu par Alain Rousset et son équipe !!!

Pourquoi, nos huiles politiques restent favorables aux travaux excessivement onéreux ?

Quel est l'intérêt ?

Sûrement pas celui du con-tribuable électeur que je suis, que nous sommes !

Anonyme a dit…

La question est effectivement posée ....

BARTHOLOMEW a dit…

Effectivement des barres reliant les autotoutes entre elles seraient plus efficaces et moins onéreuses pour contourner BORDEAUX;A propos de natura 2000 j'ai découvert sur les bords de l'eau de MACAU une plante protégée très rare, et dans les bois d'Arsac derrière Guiton, une allée que j'avais baptysée la route des orchidées, je m'y promène à chaque printemps il y a 5 à 7 variètés différentes d'orchidées dont au moins deux me semblent faire partie des espèces protégées du Sud Ouest( liste fournie par la préfecture)Françoise Bonne Bartholomew

Thomas Lugagne a dit…

ça vaudrait peut être le coup de se renseigner davantage ? les plantes et espèces protégées sont connues répertoriées ...
quoi qu'il en soit, ça montre une fois de plus que tout l'ouest de l'agglomération est d'une richesse suffisamment exceptionnelle pour être défendu !

Anonyme a dit…

Mais aussi l'Est de l'agglomération est d'une richesse exceptionnelle pour être défendu, ce qui doit être défendu à l'Ouest doit l'être également à l'Est , c'est un problème qui concerne tout le département, merci.