23 novembre 2006

Regonflés à bloc !

Ceux qui ne sont pas sur les listes de diffusion n'imaginent pas à quel point le succès de l'opération escargot du samedi 18 novembre a regonflé le moral des oppsosants.
Depuis près d'une semaine affluent de nombreux messages congratulant tout autant les nombreux acteurs de cette réussite que les centaines de participants venus manifester sur la rocade !
"Cette opération m'a mis du beaume au coeur", "c'était super", "je suis heureux de voir une telle mobilisation", "des amis bordelais me posent beaucoup de questions depuis", "cette journée nous a regonflé" ou encore "je remets ça quand vous voulez" sont les plus fréquents !

Les fêtes approchant, une parenthèse dans les actions d'envergure est normale et salutaire mais nous finissons ainsi l'année sur une note plus que positive ! Et le nombre d'opposants s'accroît encore : beaucoup ont pu remarquer de nombreuses "nouvelles têtes" dans les regroupements par ville qui ont précédé la manifestation. C'est de très bon augure pour les actions à venir et il est aujourd'hui clair que tous les pro-contournement ont du soucis à se faire : la mobilisation n'a jamais été aussi importante.

... La campagne électorale promet d'être animée !

désolé pour les liens ci-dessous, c'est pour le référencement du blog ...
Annuaire Actimonde
Référencez gratuitement votre site dans l' annuaire francophone Actimonde. Nos partenaires: Vacances Guide | Immeo - Immobilier en France | locations vacances particuliers | annuaire locations saisonnieres | Annuaire Vacances | Annuaire Locations Particuliers
fiche sur Actimonde

Référencement gratuit dans Vitavous.com

7 commentaires:

Oncle Sam a dit…

Les gens doivent être d'accord avec notre démarche (un message négatif sur Radio Bleu Gironde, un autre sur le site de Sud-Ouest).

Les "favorables" ont peut-être réfléchi, enfin,après avoir lu le journal Sud-Ouest, du 20/11, page 1-12, l'entretien de Jean-Marc Jancovici, Expert climatique,"Des élus ignorants, des électeurs aussi"...il faut surmonter nos contradictions...

Mais les automobilistes râleurs, de samedi dernier, ne vont-ils pas bloquer la rocade, en allant faire leurs achats, avant les fêtes, le samedi...et même le dimanche, comme les années précédentes !

Anonyme a dit…

voir aussi l'article de l'hebdomadaire "Haute Gironde" paru aujoud'hui(24 Novembre) avec ce titre "TOUT CA POUR CA?..." déplorant l'impact négatif et contre-productif de cette opération,et l'absence totale des journalites de la resse nationale invités à Bègles...

thomas Lugagne a dit…

Concernat l'article de "Haute-Gironde", je n'ai pas encore pu le lire. Cependant, sur leur site, il est clair que cela ressemble à un organe dépendant du Conseil Général et de la Région. La teneur des propos ne doit donc pas surprendre ... et confirme notamment le double langage du Conseil Général à notre encontre ...

Oncle Sam a dit…

Sud-Ouest à quand même écrit de bons articles, sur ses éditions du 18 ; ceux-ci n'ont certainement pas été appréciés par Mr Idrac, car, sur la Journal du Médoc, sous le titre Opération cagouille sur la rocade, l'aticle est précédé de "Récemment invité dans une émission de TV7, le préfet de région Francis Idrac s'est clairement étonné que les médias accordent autant d'importance à la moindre réunion réunissant des militants anti-contournement".

Et aujourd'hui, dimanche 26, je ne trouve plus les articles du 18, sur le site de Sud-Ouest...simple coïncidence ?

Ou censure.?!

thomas Lugagne a dit…

je l'ai également remarqué. J'ai écrit à la rédaction du journal pour m'en étonner.
Vous pouvez faire de même : lien "contacter la rédaction" sur leur site

Anonyme a dit…

Une censure qui existe aussi sur ce blog, où est mon intervention au sujet des panneaux de cubzac?

thomas Lugagne a dit…

C'est une règle de ce blog et de beaucoup d'autres : lorsque les commentaires contiennent des éléments de critique forte sur une personne ou un collectif nommément cité, l'auteur du message ne peut être anonyme.
Dans le cas contraire, tout message en rapport avec le sujet qui nous intéresse est publié pour peu qu'il soit écrit avec le minimum de correction.