16 novembre 2007

Réunion d'Asac : Remobilisation dans le médoc.

Hier Jeudi a eu lieu une réunion de la Coordination Bordeaux Incontournable Médoc dans la salle des fêtes d'Arsac. L'objectif était de réunir les animateurs des collectifs et associations du Médoc pour faire le point, faire redecendre les dernières informations et préparer la remobilisation générale compte tenu des échéances à venir ... le SRIT Aquitaine (Schéma Régional des Infrastructures et des Transports) et Municipales de mars 2008.

Tous les représentants du Médoc (et même au-delà) étaient présents : Arsac, Le Pian-Médoc, Parempuyre, Ludon-Médoc, Avensan, Soussan, Lamarque, Cussac, Arcins, Castelnau, Saint-Aubin et Lacanau. Avec les habitants des environs venus s'informer, nous étions une petite centaine à faire le point et soumettre des idées d'action à moyen terme.

En gros, il a été fait un point (1) sur les déclarations des "ex-pro-contournement" en soulignant la méfiance qu'il faut avoir à l'encontre de ceux qui n'ont pas clairement dit qu'ils étaient pour un réel abandon du projet, (2) sur le SRIT et ses enjeux pour le projet, (3) sur l'appel de l'Etat en Cours d'Administrative d'Appel et ses délais et (4) sur les actions à mener tout au long des Municipales qui auront lieu en Mars de l'année prochaine.

Il en est ressorti
  • que tous les politiques n'ayant pas donné une position claire sur l'abandon du projet (ou n'ayant pas encore révisé leur position suite aux déclarations de leurs leaders) seront interpelés dès aujourd'hui et tout au long de la campagne électorale ;
  • que des opposants peuvent, s'ils le souhaitent, constituer des listes à ces mêmes élections ;
  • que la population est invitée à participer aux ateliers du SRIT sous la bannière de la Coordination et envoyer leurs doléances directement au SRIT (srit@aquitaine.fr) ;
  • qu'il serait bon de faire reparler des nuisances du projet (granulats, marais et innondations, espèces menacées, cadmium etc.) et surtout de ses aspects financiers (le CAB sera payant, on a tendance à l'oublier et que son échec financier annoncé sera à la charge des contribuables) ;
  • qu'il faut marteler que l'argument du désengorgement de la rocade est totalement bidon.

En tout cas, une forte demande d'action et d'information s'est faite sentir lors de la remontée des informations par les différents collectifs.
C'est donc reparti : SRIT et Municipales nous voilà !


Info locale. Une assocation arsacaise a été annoncée au cours de la soirée : ARSAC au NATUREL (créée le 19 septembre 2007). Son objet est de lutter contre le projet de contournement autoroutier de Bordeaux dans la région d'Arsac et en sauvegarder le cadre de vie. Président : Domengé Bernard (05 56 70 23 12 E-mail : domenge.bernard.arsac@voila.fr), Secrétaire : Terrasse Frédérique (05 56 70 20 07; E-mail : fterrasse@orange.fr ; Trésorière : Guesdon Sylvie (05 56 70 21 90).
Il a été clairement dit que la démarche restait apolitique et n’avait comme sens que le maintien de du cadre de vie des populations.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Juste une petite remarque en passant, s'il est bon qu'une nouvelle association lutte contre ce projet stupide au regard des enjeux environnementaux, largement soulignés à l'issu du grenelle de l'environnement entre autre, je rappellerais seulement que le mot d'ordre de la coordination est à ce jour: "ni ici, ni ailleurs".
Sauvegardons le cadre de vie de la Gironde, et non seulement celui d'Arsac.

Thomas Lugagne a dit…

.. vous aurez sans doute oublié un instant que la ville d'Arsac est concernée par les deux fuseaux. Le NINA émane pour partie de chez eux !

Anonyme a dit…

ce combat ne sera effectivement gagné que par la cohérence et l'unité des discours et des positions : l'enjeu est bien celui d'une région et de ses sites, non pas celui d'une commune...ceci est à rappeler dans les prochaines réunions...

Bernard Domengé a dit…

Nous sommes une association locale, qui défend les intérêts locaux et non pas les intérêts départementaux, voire nationaux, d’où l’objet restrictif de notre asso.
Toutefois, comme Thomas l’a précisé sur le blog, nous sommes touchés par les 2 fuseaux et nous ne voulons pas du CAB ni chez nous ni ailleurs.
Notre association fait partie de la coordination, qui, comme vous le dites, défend le NINA.
Pour information, plusieurs d’entre nous ont d’ailleurs largement participé à la création de cette coordination (dont la première réunion a eu lieu à Arsac le 16 juin 2006).
Aujourd’hui encore, et plus que jamais, bon nombre de nos adhérents assistent aux réunions et travaillent au sein de la coordination pour défendre le NINA.
Il est clair que si nous étions simplement nymbistes, nous ne ferions pas parti de la coordination !

Bernard DOMENGÉ

Anonyme a dit…

Il serait souhaitable qu'il y ait plus d'associations qui se battent contre le contournement. Plus il y en aura et plus nous toucherons de monde et donc pourrons avoir une chance de le faire annuler ici et ailleurs.
Bon courage à vous et à bientôt.
Gérald

Anonyme a dit…

Le Cubzaguais fait une réunion similaire le 28 novembre à 20h30, salle du champs de foire à St André de Cubzac.
Gérald