21 septembre 2006

TV7 donne des détails sur le dossier transmis par le Préfet.

La chaîne TV7 a donné dans son journal de 19H00 des informations sur le contenu du dossier transmis par le Préfet au Ministre des transports. D'après cette source, le Préfet a transmis LES DEUX FUSEAUX restants, à savoir le 1B et le 4B. Comme nous le préssentions tous dans cette éventualité, il a joint au dossier une demande d'études complémentaires afin de pouvoir trancher.
Inutile de dire que cela sent la non-décision et la passation du dossier au prochain Ministre ... après les élections.

D'autres informations sur ce blog dès que possible.
N'hésitez pas à nous laisser les votres !

2 commentaires:

Guillaume a dit…

Ci joint message AFP :
BORDEAUX, 21 sept 2006 (AFP) - 20h33
Contournement de Bordeaux: le préfet propose de "poursuivre les études"

"Le préfet de la région Aquitaine Francis Idrac a suggéré dans un courrier envoyé jeudi au ministre des Transports et de l'Equipement, Dominique Perben, de "poursuivre les études d'avant-projet" concernant le choix du tracé du futur contournement autoroutier de Bordeaux. Dans son courrier, M. Idrac a proposé de "poursuivre les études d'avant-projet sommaire (...) afin de pouvoir prolonger la concertation (...) avant qu'une décision soit prise sur l'ensemble du tracé". Fin août, les services préfectoraux avaient dévoilé aux élus de la région les différentes options retenues. Dans sa partie sud, le projet ne propose qu'une seule version passant par le plateau landais. Pour sa partie nord, en revanche, "les deux options proposées (...) présentent des avantages (...) mais aussi des inconvénients qui rendent difficile une décision en l'état", a estimé la préfecture dans son courrier. Selon le préfet, "l'option amont est explicitement soutenue par différents acteurs socio-économiques (CCI et Fédération des Syndicats des Grands Vins de Bordeaux)". En revanche, elle "provoque un rejet catégorique de nombre de maires concernés". "L'option aval qui désenclave Blayais et Médoc soulève des réserves dans les milieux viticoles et auprès de certains élus", a poursuivi M. Idrac. La nouvelle route doit relier sur une centaine de kilomètres la nationale 10 ou l'autoroute A10, au nord de Bordeaux, à l'A63, au sud, pour éviter l'asphyxie de l'agglomération et faciliter le trafic entre la péninsule ibérique et le nord de l'Europe. En soumettant initialement à la concertation une quinzaine de tracés, avec la traversée des vignobles du Blayais et du Médoc, d'un site classé Natura 2000 ou encore de zones résidentielles, la préfecture avait suscité la colère de nombre de riverains, écologistes et viticulteurs."

gabaye a dit…

c'est le piège que je craignais :garder les deux tracés en l'état et "poursuivre les études", autrement dit opérer un repli sratégique pour con tinuer la guerre d'usure vis à vis des opposants qui finiront bien par se lasser... Et bien , justement, c'est au contraire le moment de redoubler de vigilance et d'agressivité : continuer à alerter l'opinion publique, organiser des opérations coups de poings (par exemple "opération péage gratuit" à Virsac à la veille de congés scolaires :Toussaint, Pâques etc...
couvrir tous les murs disponiles à la peinture :"NON au couloir à camions, NON au Néo-libéralisme"

La grande lacune de notre mouvement: c'est qu'il n'y a pas assez de jeune, me semble-t-il,suffisament concernés. Réfléchir comment on peut sensibilisr les enseignants et les élèves des collèges et des lycées :c'est leur avenir qui gravement hypothéqué avec ce projet..C'est leur lieu de vie que veulent détruire, sans aucun état d'âme, les hommes politiques de droite comme degauche(l)
Enfin, dès maintenant,inviter tous les habitants des communes concernées(mais pas seulement)à n'utiliser qu'un seul bulletin de vote aux diverses élections qui vont vite arriver"Non au Contournement criminel..."

(l)Puisque Madrelle, entre autres,tient à ce projet comme à la prunelle de ces yeux et soit disant au nom du bien commun,pourquoi ne propose-t-il pas carrément un tracé entre Ste Eulalie et Carbon -Blanc ,sa commune...
Et pardon aux lecteurs éventuels de Blanquefort et des environs qui qui me liraient...C'est une vanne, bien sûr,destiné seulement à souligner que l'altruisme des hommes olitiques a quand même de sérieuselimites!!!