20 décembre 2006

Réunion LGV au Palais des congrès.

Les opposants au CAB se sont donc donné rendez-vous mardi soir à la dernière réunion de Débat Public sur le projet de LGV Bordeaux-Espagne dans la grande salle du Palais des Congrès. Comme c'est le dernier message de blog de l'année, je vais vous détailler un peu tout ça car quelques infos très instructives sont sorties du chapeau.

Comme prévu, nous avons distribué aux participants la position récemment élaborée par la coordination ... et qui a fait l'objet de pas mal de commentaires ces derniers temps.
Au final, cette opération de communication s'est bien déroulée et quelques anti-LGV peu ravis de ne pas voir la coodination prendre position pour un scénario précis se sont finalement retrouvés dans nos propos et ce sans avoir à batailler réellement. Et, vu l'ambiance nimbiste qu'il y avait dans la salle, je pense que nous avons fait le bon choix et certains nous ont même promis de nous contacter pour (éventuellement) travailler ensemble.

Un fois dans la salle, nous avons été frappé de voir qu'il restait pas mal de sièges vides malgré la "montée" de collectifs landais et basques s'ajoutant aux différents comités anti-LGV de la CUB. Les représentants de la coordination avaient également fait le déplacement, même si leur nombre était bien inférieur aux autres, ce qui reste logique, mais nous étions idéalement placés et bien visibles ...

La tribune était composé de tous les acteurs importants du dossier (Alain Juppé, Alain Rousset et SNCF notamment) et des représentants des divers opposants au projet invités, collectifs et associations environnementales de toute la région. Des représentants de différentes villes impactées étaient également là (Villenave d'Ornon mais aussi Pessac par la voix d'Alain Rousset).
Les orateurs se sont alors succédés, alternant les vivas et les huées de la foule, avec une mention spéciale pour A. Juppé et A. Rousset. L'ambiance était très très houleuse et on a même noté quelques malheureux mais réels "dérapages verbaux" à l'encontre de certains pro-LGV lors de leur intervention. On alternait également entre le pathétique et le comique (prix spécial du jury pour l'inénarrable Laurent Courbu, dans le rôle de "bozo", à moitié avachi sur le pupitre de l'orateur, sans rien avoir préparé ou si peu, avec d'interminables remerciements en guise d'entrée en matière pour limiter le temps consacré à sa position favorable au projet, pour un bouquet final de sifflets et de cris. Enorme succès de l'exceptionnel Président de la CCI de Bordeaux ! Même les "huiles" du premier rang semblaient avoir honte) et entre le sérieux et l'euphorique lorsque les arguments des "anti" ont été minutieusement détaillés jusqu'à l'ovation debout de la salle.

Au final, tout le monde est cependant fermement resté campé sur ses positions et j'ai bien peur que même les études complémentaires suisses n'aient pas radicalement changé la donne, la phase de Débat Public ayant pris officiellement fin ce même soir : "le temps de la discussion est maintenant clos" a conlcu le Président J. Chaussade (comprenez "les tractations de couloir peuvent continuer dans la discrétion" ...). Un air de déjà vu ?
Dans trois mois, la décision finale devrait être rendue publique.

Notre présence a cependant été très utile. En effet, lorsque le représentant du maire de Villenave d'Ornon (un jeune loup faisant ses classes ...) est intervenu à son tour, il a cru apporter LA solution qui permettrait à tous les bien-pensants de la CUB de se sortir de l'ornière en proposant un fois de plus l'adossement de la future LGV au CAB, avec gare multimodale et tout le toutim. Bide total, désapprobation de la salle et léger malaise à la tribune : nous étions tous juste en face d'eux à quelques rangs seulement avec nos autocollants fluos. De plus, l'ineptie de la construction d'une autoroute à camion avec une ligne de fret parallèle est devenue aujourd'hui évidente à beaucoup de monde. Ca évolue dans le bon sens ...
Personne sur l'estrade n'a pu manquer notre présence. Le message est encore bien passé : "on vous poursuivra partout et jusqu'au bout".

Quelques faits méritent cependant d'être soulignés.

Tout d'abord, à la fin du passage des orateurs, et avant la parole à l'assemblée (parole qui a donc été reprogrammée depuis mon dernier message) l'ensemble des élus ont tout simplement quitté le Palais des Congrès devant les yeux médusés de la salle ! C'était tout bonnement hallucinant. A noter que seul Alain Rousset est resté ... pour à son tour quitter la salle 15 minutes plus tard (il était déjà arrivé en retard). Un bien triste spectacle en réalité.

Ensuite, nous avons appris (mais d'autres le savaient déjà) que ce même Alain Rousset se lançait à la députation à Pessac ... et est fortement en hausse auprès de S. Royal qui le préssentirait pour être ... Ministre des Transports et de l'Aménagement du Territoire ! Non vous ne rêvez pas !
Nous sommes d'ailleurs allé voir le même Rousset (qui, déjà en campagne, déambulait dans les couloirs) pour lui rappeler à notre bon souvenir ... Et le masque est tombé : "Ah non ! le contournement, je ne veux plus en entendre parler !" nous a-t-il aussitôt lancé. Confirmation par la suite avec un de ses conseillers que le président du Conseil Régional "en a par dessus la tête" de ce projet "que Madrelle qui s'est barré lui a laissé sur les bras ". On tient le bon bout !

Enfin, le mot qui a dû être prononcé le plus de fois dans toute la soirée a de loin été celui de "report modal". C'est maintenant que les opposants au CAB doivent enfoncer le clou !
Je pense que nous avons ici trouvé le mot d'ordre pour notre prochaine grande manifestation ...

En attendant, un peu de repos (?) et de détente pour quinze jour nous feront du bien.
Donc, bonne fêtes à tous et rendez-vous en 2007 pour la suite !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Thomas, encore merci pour vos informations et votre dévouement pour notre cause.
Nous vous souhaitons ainsi qu'à tous les membres des collectifs anti-contournement (et sympathisants) de très bonnes fêtes
de fin d'année...et du repos bien mérité ! Catherine (collectif d'Arsac)

thomas Lugagne a dit…

Merci merci !
bonnes fêtes à vous également.

Oncle Sam a dit…

Joyeuses fêtes à Thomas, l'incontournable, bête noire de Sud-Ouest ?

Joyeuses fêtes à tous.

Anonyme a dit…

Comme je regrette de ne pas avoir pu assister à ce "spectacle", habitant à Saint-André de Cubzac, je remercie le collectif et je dis bravo pour ce compte-rendu.
Au fait ça fait combien de lignes dans les médias, ce truc qui nous concerne tous?