24 janvier 2007

Candidate PS aux législatives dans le Médoc : Encouragements du jury.

Hier s'est donc déroulé le deuxième meeting de campagne de la candidate PS aux législatives dans la 5ème circonscription de la Gironde (médoc) et nous nous sommes déplacés en masse pour voir si la position de la candidate avait évoluée vers plus de clarté par rapport à aux déclarations faite à Lesparre la semaine d'avant. En gros, les opposants ""visibles" devaient représenter un bon tiers de la salle ... mais les sympathisants étaient encore bien plus nombreux !
Au final, et à la différence du premier meeting, la position de la candidate à été une opposition franche et sans équivoque au projet de contournement autoroutier de Bordeaux, ce qui lui a valu une salve d'applaudissement des opposants. Nous saluons donc cette prise de position officielle en tout début de campagne mais nous invitons la candidate à exposer tout aussi clairement les raisons de son opposition : tout le monde doit savoir pourquoi ce projet est néfaste et inutile et la candidate doit montrer qu'elle n'a pas une opposition de façade.
Même cela est positif, nous ne devons pas nous emballer car nous avons trop souvent été habitués aux grandes déclarations non suivies dans les faits. En conséquence, les médocains suivront de très près les actions réelles de la candidate sur ce dossier. Nous attendons donc de voir ce qui va être effectivement fait pour contrer le projet, d'autant plus que cette position va à l'encontre de ce que veulent fermement MM Madrelle et Rousset ...
Les autres candidats doivent donc désormais savoir que la candidate socialiste se positionne contre le projet et devront réagir et s'expliquer sur leur propres positions.

Lors de cette soirée, était entre autre présente Mme Bost, conseillère générale du Médoc et nous sommes allés la voir en fin de meeting ... et ce n'est quand même pas gagné, loin s'en faut. A l'instar de Ph Madrelle, elle nous a dit qu'elle était "pour" le contournement en sortant la classique "on a 20 ans de retard", "je prends la rocade tous les matins" ... tout en reconnaissant que ce n'étaient pas les camions qui bloquaient la rocade !!! La maîtrise du dossier n'est visiblement pas son fort et ce positionnement ne tient sur rien. Comme quoi nous avons encore du pain sur la planche ...
Encore plus stupéfiant , quand nous lui avons demandé sa réaction à l'opposition de la candidate, elle nous déclaré "ah bon ? vous avez compris ça ?". Pourquoi cette réaction ? Sait-elle des choses que nous ne savons pas ? en tout cas, c'était très étrange et assez inattendu.

Dernier point : le député sortant (ump) a pris la veille une position favorable au contournement lors de la présentation de ses voeux à Eysines. Nous n'étions pas là et la question nous a naturellement été posée.
Certains membres de la coordination sont chargés de récupérer les dates des meetings des différents candidats pour aller les voir et l'occasion des voeux en question ne leur paraissaient pas être un lancement de campagne. Cette réunion n'a pas également été trop médiatisée, ce qui fait que peu étaient au courant en médoc ... mais nous avons aussi appris que nous n'étions pas totalement étranger à cela. Que les choses soient claires : notre démarche n'est en aucun cas partisanne et que tout le monde se rassure : Il est clair que, durant sa campagne, nous ne manquerons pas de lui demander de nous expliquer pourquoi il se place en faveur du projet.

1 commentaire:

Atchoum a dit…

J'étais là lors de sa derniére réunion au Pian.
Vous auriez dû vous interroger sur le fait suivant: pourquoi lorsque vous lui parlez du grand contournement, elle vous répond inévitablement "désenclavement du Médoc".

D'où la réponse de C. Bost (qui au passage en remet un couche si je puis me permettre).

P. Got vous a bien eu.

En effet, le grand contournement est destiné à désengorger la Rocade et non pas à désenclaver le Médoc puisqu'aucune sortie ne sera prévue à cet effet si le projet, par malheur, aboutit.

Je peux vous dire que cette personne ne s'est jamais, je dis bien jamais prononcée contre le contournement durant toutes ces dernières années.