09 janvier 2007

Contournement : Alain Juppé souhaite prendre le temps de la réflexion.

A l'occasion de ses voeux à la presse et à l'agglomération bordelaise, Alain Juppé s'est exprimé (entre autre) sur le projet de Contournement de Bordeaux. France3 a retransmis ses propos dans son édition de 19H ce mardi.

Concernant le contournement, il a déclaré que "peut-être faut-il effectivement, sur ce grand dossier, se donner un peu de temps. Peut-être que les années qui viennent vont nous amener à jeter un regrard sur les grands équipements autoroutiers un peu différent de celui que nous portons aujourd'hui ; donc là, sur ce point là, il serait sage peut-être de prendre un peu de temps de réflexion".
Vous pouvez retrouver ces propos sur le site de France3 Aquitaine dans les vidéos du JT "bordeaux métropole" (journal du mardi 09/01). A noter qu'il n'a pas explicitement parlé de ferroutage comme le présente en introduction le journaliste, mais peut être l'a-t-il évoqué et que cela n'a pas été retenu au montage du sujet : quelqu'un a-t-il des infos sur ce point ?

Que devons-nous en penser ?
Pas grand chose malheureusement. Vous vous souvenez du "nous avons besoin d'un grand contournement" ? Ca ne date pourtant pas de si longtemps que cela : deux mois à peine ! (voir article du blog du 10/10/06 dans les archives). Conclusion évidente : méfiance ! D'autant plus que, si on relit bien ses propos ... il dit un nombre impressionnant de fois les mots "peut-être" ... et le reste est tout aussi vague. Au final, il apparaît évident que, pour le maire de Bordeaux, candidat aux législatives en juin, il est plus en plus urgent d'attendre. Toute décision sur ce dossier ne viendra donc pas avant la fin des élections. Pour ceux qui en doutaient, c'est maintenant clair.

On voit bien aujourd'hui que soutenir ce dossier devient très inconfortable pour tous les politiques de premier plan en Aquitaine et ceux-ci se font de plus en plus discrets sur le sujet ... tout en se faisant de plus en plus remarquer sur les thèmes liés au développement durable. Ca frise même la surenchère ! (voir campagne du Conseil Régional de l'article précédent)
Concernant Alain Juppé, on peut notamment relire certaines de ses prises de positions sur l'environnement que ce soit durant "l'exil" (lien) ou même très récemment (à lire absolument !). Pour les autres, internet regorge de déclarations du même type ...
Il ne nous reste plus qu'à les mettre en face de leurs contradictions.

3 commentaires:

thomas Lugagne a dit…

Entendu ce matin sur europe2 au journal de 8h, la journaliste déclare après avoir évoqué la nouvelle orientation d'alain juppé en matière d'écologie qu'il est favorable au report du calendrier sur le grand contournement.
A suivre...

Anonyme a dit…

Je suis déçu, c'est vrai que les politiques se défilent à présent sur le sujet du Grand contournement:
Il n'y a qu'à lire le magazine janvier-février du Conseil Général. Pas un mot sur le projet qui concerne pourtant à différents degrés de nuisances TOUS les girondins, même page 15 "ils" osent parler du développement durable, avec des belles orientations (déclinées suivant les lettres du mot GIRONDE). C'est à la mode. C'est à pleurer de voir ces gens occuper l'espace information avec nos impôts. Dire que l'on a voté pour eux...
Pas de concret (sauf un exemple d'économie d'eau dans un collège).
tu parles! Moi j'ai pas attendu Nicolas Hulot pour économiser l'eau(je tire la chasse une fois sur 2, mais je sais que je peux mieux faire) et noyer le poisson...
QUE DU BLA BLA une fois de plus.

Anonyme a dit…

attention! bien sûr que les politiques, en décrétant une "pause" au sujet du contournement, veulent "nous endormir"....

Quant à la prise de conscience écologique des français ,laissez-moi rire (bien qu'il n'y ait rien de risible la dedans...) : on veut bien ne pas tirer la chasse d'eau chaque fois que l'on va pisser, mais se passer de la clim. dans sa maison ou dans sa bagnole : pas question! et ce n'est pas le seul exemple...